HELLO

L’artiste qui faisait comme si…

2022
dimensions variables

materiaux mixtes

« «Faire comme si» est La base du jeu de rôle, la première règle sous-entendue dès les jeux de l’enfance, quand le jeu devient recit, spectacle, catalyseur de l’imaginaire. «Faire comme si», c’est suspendre sa crédulité à son propre égard, s’approprier des gestes, des narrations, des identités et ne pas se soucier des éléments manquants, des écarts de justesse, de ce qui pourrait entraver la projection, le rêve.

Réalité virtuelle pour épouvantails aveugles devant chevalets vides, mutation par le bruitage et le mouvement d’une figure religieuse en avion — dans son travail, Grégory Delauré empile les «Faire comme si», les éprouve au maximum, les dépouille de tout Le reste, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que le geste, le symbole ou au contraire jusqu’à une accumulation exagérée qui pousse le «Faire comme si» à l’absurde.

C’est alors que les « Faire comme si » s’ouvrent, se déploient et deviennent une autre réalité, alternative, qui brouille les contours de la nôtre et où le vrai devient moins désirable que ses potentialités » — Alix & Lucie Desaubliaux

ED8EF185-647C-4BEE-9B42-5C00B7AB0AFF F6F83387-9EFF-42C4-BB85-BE2A54D13647 425E1282-16DC-49AC-98D8-9C14A1180E64 169647DC-1B7B-4990-9F2C-EDEACF45A0C7